Introduction au graphisme

Tout savoir sur le graphisme

 

Le graphisme consiste à former un message ou une information. Il est alors primordial, que le message soit reçu, compris ou lu. Pour transmettre le message on peut donc stimuler les différents sens de l’être humain, pour une expérience encore plus incroyable. Comme le souligne le designer Jinsop Lee par sa citation : « Créer un design pour les 5 sens »

Introduction au graphisme

Le graphisme est aujourd’hui considéré comme une discipline à part entière. Par le graphisme on tente de créer des objets graphiques dans le but de communiquer et de transmettre un message. Cela peut être un message promotionnel comme dans une publicité, un message informatif comme pour un panneau d’affichage, ou encore un message artistique comme une couverture d’un livre.

Autrement dit, c’est la forme, le symbole ou le caractère exprimés sur un support matériel ou numérique, qui transmettront le message voulu. Rupestre préhistorique ou animation vidéo, le but est le même, s’exprimer et faire passer un message.

La philosophie du graphisme et la façon de l’exprimer changent en fonction des évolutions de l’être humain. A la préhistoire, l’homme se contentait de broyer des minéraux, afin de créer une peinture et dessiner sur les roches à partir des pigments ainsi obtenus.

De nos jours, la façon de créer le message doit passer par un long cheminement. Premièrement, il faut connaitre le public visé, la cible de son message. Ensuite, définir les ambiances et les critères qui vont marquer le message. En effet, cette démarche nécessite un savoir-faire et une maitrise de la discipline du graphisme. Se poser les bonnes questions est une étape cruciale, pour réussir à faire passer le message et pour que l’information, soit fluide et compréhensible. Toutes ces questions sont posées lors du brief créatif pendant lequel le client et le graphisme échange sur le message à transmettre, les moyens et la cible visée.

Histoire du graphisme

L’histoire du graphisme est étroitement liée aux autres disciplines et courants artistiques et connu des évolutions esthétiques au fil du temps. A de nombreux domaines, tels : l’architecture, les arts plastiques, le numérique, le design et l’audiovisuel.

L’histoire du graphisme, remonte à la préhistoire. A l’art rupestre de l’homme de la caverne entre peinture et gravure. La première manifestation artistique, fut donc sur les roches et à l’intérieur des cavernes. En effet, ces expressions exhibent dans la plupart du temps, les croyances et les rituels de l’homme préhistorique. Elles se résumaient à des marques de leurs mains et aux animaux qu’ils chassaient.

Ensuite, le graphisme évoluera pour changer d’aspect grâce à l’apparition de l’écriture et de la ponctuation. En effet, le graphisme classique se forme autour de la calligraphie puis de la typographie.

Au XIXème siècle, l’époque a été marquée par l’apparition de nouveau matériaux et de techniques de construction. Ils vont avoir un impact sur l’art graphique et finir par créer une union entre les beaux-arts et les arts appliqués.

A partir de l’époque contemporaine XXème siècle, le graphisme tentera de devenir une profession. Il devient un outil d’expression, plus clair et plus rationnel, pour formaliser les messages de la nouvelle société. Le graphisme mutera au service d’une société plus consommatrice. Par conséquent, il prendra des formes diverses, telles : la vidéo ou la bande dessinée et servira le marketing, la publicité et les différentes exigences de l’époque.

Graphisme d’aujourd’hui

Le graphisme de nos jours, prend une forme plus éclectique, suite aux mixages des courants précédents. Malgré l’émergence du numérique, certains préfèrent retourner un peu aux formes du passé et retourner aux livres.

Le graphisme ne cesse d’évoluer et de refléter les circonstances socio-économiques de son époque. Actuellement, la technologie à une forte empreinte sur la façon de concevoir et d’avoir une communication visuelle. Il devient impératif, pour le graphiste de suivre les nouveautés, les différentes tendances actuelles et de rester à jour avec les arts contemporains. On peut s’inspirer de tout, des enjeux climatiques, épidémiologiques ou de faits socio-politiques.

Le but est d’être authentique, créatif et de faire passer le message. Il est donc nécessaire pour le graphiste de prendre en compte tous ces faits et les nouvelles techniques de créations.

En tous les cas, retourner au passé ou suivre la tendance, le but des graphistes est de toujours briser la monotonie.

 

Continuez la lecture…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.