fbpx

Jonathan développeur full stack

Jonathan développeur full stack

Je suis souvent inspiré par mes passions : les jeux vidéo et les mangas.

Questions & Réponses

1. Présente toi en quelques mots…
Je suis Jonathan, développeur full stack à l’Université de Strasbourg. J’ai 33 ans. Je donne également des cours aux licences 2ème année en programmation web.

2. Pourquoi fais-tu le métier que tu fais actuellement ? Par quelles voies as-tu dû passer pour y arriver ?
Je fais ce métier après une reconversion car j’étais infimier pendant 5 ans auparanvant. J’ai décidé de changer pour faire d’une passion un métier. J’ai alors fait ma formation de développeur via OpenClassrooms, entièrement en ligne, en plus de mon métier d’infirmier.
Je suis passioné de développement web depuis mon plus jeune âge. À la sortie de mon cursus scolaire je ne m’étais pas orienté vers ce domaine car j’avais peur de ne pas y arriver à cause de mauvais résultats en anglais.

3. As-tu des mentors ou des personnes en particulier qui t’ont aidé dans ton métier ?
Oui en particulier un mentor qui m’a suivi pendant mon parcours chez OpenClassrooms. Il m’a appris a être un développeur rigoureux et à faire attention à la qualité de ce que je renvoie.

4. Où trouves-tu l’inspiration ?
Je suis souvent inspiré par mes passions : les jeux vidéo et les mangas. Je puise beaucoup de mon inspiration pour mes interfaces sur des sites dédiés à ces univers ou même directement dans leurs univers (à l’intérieur du jeu ou du manga).

5. Quels sont tes projets professionnels ?
Pour l’instant encore monter en compétence en front pour parfaire mes pratiques en UX. Étant de formation back, j’ai parfois un peu de mal avec l’UX, qui est un domaine que j’affectionne de plus en plus.

6. Les principaux challenges auxquels tu as dû faire face dans le cadre de ton métier ?
Chaque fois qu’on commence une nouvelle mission, on se retrouve confronté à de nouveau challenges : nouvelles technologies, nouveaux outils…

7. Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui voudrait se lançer dans le même métier que toi ?
Il faut de la persévérance pour arriver à ses fins. Il faut également beaucoup de curiosité pour voir ce qui existe autour de soi pour permettre de monter sans arrêt en compétences.

8. Qu’est-ce que tu ne referais plus ?
Mon métier d’infirmier :p

9. S’il te restait une journée à vivre, tu ferais quoi ?
Je me ferai une bonne partie de mon jeu vidéo préféré !

10. Tu as le mot de la fin !
Nous sommes dans des métiers de création, il faut être passioné par ce qu’on fait pour nous permettre non seulement continuer à évoluer dans nos domaines, mais aussi créer toujours des choses nouvelles.

Pin It on Pinterest

Share This