fbpx

Leo Bolt

Graphiste, Peintre & Photographe

Leo BOLT

Un artiste au multiple facettes

9 Questions & 9 Réponses

1. Qui es-tu ?
Je suis Leo Bolt, graphiste, peintre et photographe. Le 26 mars 1944, je suis né à Voorburg, en plein hiver de faim et à côté des roquettes V1 des Allemands qui décollaient. J’ai suivi mes études à l’Académie des arts visuels de La Haye de 1962 à 1966. J’ai également suivi une année en tant que professeur de travail manuel de 1974 à 1975 à Rotterdam.
Domaines d’expertise: Typographie, photographie, design, peinture et dessin.

2. Pourquoi es-tu devenu photographe ?
Je travaille dans cette profession, car je pense que cette profession est la plus belle de toutes les disciplines. Sous-domaines tels que la typographie, le travail de lettres, la photographie et le dessin.

3. As tu des mentors ?
Un bon ami depuis 1962, a été utile pendant ma période de travail avec des affectations. Ode à José Tigges, un grand ami au grand coeur.

4. Où trouves-tu l’inspiration ?
Je m’inspire de la nature et je vois régulièrement des expositions, y compris des visites d’architecture des années 1920 – 1950

5. Qu’est-ce qui caractérise ta technique picturale ?
Les différentes transitions des techniques d’impression. Via l’impression typographique pour l’offset puis la transition de l’offset au nouveau design par ordinateur et impression numérique.

6.  Quels ont été tes principaux projets ?
Au cours de ma carrière, il y a eu 2 grands projets et plus de 100 plus petits.
La première mission importante a été la conception graphique du style de la maison
de la municipalité de Voorburg.
Cela a été suivi d’une deuxième mission pendant plusieurs années, le style maison
d’une filiale du service téléphonique national ptt.

7. Les principaux challenges auxquels tu as dû faire face ?
Les principaux challenge auxquels je peux faire face c’est d’avoir une idée de rendu de photo et de ne pas savoir forcément le réglage qu’il faut avoir au moment voulu, au bout de 7 ans avec le Nikon d5100 j’apprends toujours des choses. Après un autre problème qui peut se poser c’est l’accès à certains lieux (escarpé, avec des difficultés pour progresser,…).

8. Des conseils pour un photographe en herbe ?
Visitez autant de musées que possible et asseyez-vous simplement sur un tabouret dans la nature en regardant tout ce qui fascine vos yeux.
Regardez et continuez à chercher.
Ne faites pas quelque chose parce que c’est difficile, mais découvrez si c’est vraiment le cas.

9. S’il te restait une journée à vivre, tu ferais quoi?
En fait, je voudrais continuer à tout faire.

Pin It on Pinterest

Share This